top of page
  • Photo du rédacteurYADA´

Se lever pour lutter

La vie est un champ de bataille perpétuelle. Cette guerre n'est pas contre "les hommes", mais elle est spirituelle. C'est ce que nous dit la bible dans Ephésiens 6.12:

Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.

Cette lutte est contre les faux raisonnements, les fausses croyances qui peuvent venir s'initier en nous. C'est contre les angoisses, les peurs, les pensées rabaissantes ou orgueilleuses qui nous habitent. Contre tout ce qui peut nous empêcher d'être libre, d'être nous-mêmes et de réaliser ce pour quoi nous sommes faits.


La bible nous dit que c'est la VÉRITÉ qui nous rendra LIBRE !

Et vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres. - Jean 8.32

La vérité c'est Jésus. Il se révèle à nous, à travers la bible.

Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. - Jean 14.6

Le combat ici, c'est de renverser nos raisonnements et toutes croyances élevées contre nous, pour nous empêcher de vivre cette Vie en abondance que Dieu a pour nous. Et pour cela, nous avons besoin d'amener nos pensées "captives à l'obéissance de Christ". C'est-à-dire, choisir de renoncer à ces pensées limitantes, pour croire en Dieu premièrement. Puis croire à ce que Dieu dit de nous, de nos compétences, de ses projets.

Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s'élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l'obéissance de Christ. - 2 Corinthiens 10.5

Par dessus tout cela, croyons EN SON AMOUR pour nous. C'est la clé essentielle, car c'est sur la base de la connaissance de son Amour que nous pouvons avoir la certitude de sa bonté à notre encontre, de sa bienveillance, de sa miséricorde et de sa grâce.


Notre ancrage c'est Jésus. Lui qui a pris la place de l'agneau sur l'autel. Celui qui a porté le jugement qui nous était destiné, afin que nous soyons réconciliés avec Dieu le Père.

Cependant, ce sont nos souffrances qu'il a portées, C'est de nos douleurs qu'il s'est chargé; Et nous l'avons considéré comme puni, Frappé de Dieu, et humilié. Mais il était blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, Et c'est par ses meurtrissures que nous sommes guéris. - Esaïe 53.5


23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2 Post
bottom of page